EBD2 : 15 combattants déjà annoncés

Fort du succès de la première édition, l’European Beatdown revient pour son deuxième gala de MMA le 14 octobre prochain à la mons.arena.

En décembre dernier, l’évènement a fait salle comble et c’est avec ce même objectif que L’European Beatdown revient cette année. La fight card est presque complète et nous sommes en mesure de vous annoncer la présence de nombreux champions. Chacun défendra sa place et nous vous donnerons de plus amples informations sur les différents combats au fur et à mesure des semaines.

Voici une première présentation du plateau de l’European Beatdown 2.

  • Lamine Talbi que l’on connait pour sa rage de vaincre se présentera face à Alain Hermès. Lamine avait réalisé un des meilleurs combats de la carte contre le suisse Dzevad Alic lors de la dernière édition et il sera à domicile pour briller une nouvelle fois devant son public. On connait déjà son adversaire, en l’occurrence Alain Hermès, évoluant chez Sport Lab en Suisse. Il défend d’un solide palmarès en amateur (champion d’Europe, champion WTKA et champion de Suisse) et fera donc son premier combat pro à l’European Beatdown.
  • Sofian Bouafia, originaire de Roubaix, fera aussi son retour dans la cage de l’European Beatdown. Derrière lui, un large public sera là pour le soutenir. Sofian a augmenté le rythme de ses entrainements en consacrant plus de temps à son sport prédilection, le MMA. Bouafia va effectuer une partie de sa préparation en Suède, au côté de Walid Seghir.
  • Durant la première édition de l’European Beatdown, Mark Tanios (Cedar FC Champion) avait renvoyé Dritan Barjamaj au vestiaire lors d’une des deux oppositions de la soirée chez les poids lourds. Le libanais de la Tristar de Beyrouth combattra pour la ceinture face à un adversaire de la Atch Academy, Zoumana Cisse. Celui-ci est le seul combattant à avoir battu Francis « Predator » Gnannou. Un combat de titans qui s’annonce explosif !

 

  • Mustafa Asmaoui effectuera son cinquième combats pro, le deuxième dans la cage de l’EBD. Sur son précédent combat il s’était incliné face au Suisse Jérémie Fischer dont le game plan était d’amener Mustafa au sol et d’éviter de l’affronter debout. Cette fois, c’est Patrice « Psycho » Wagemans, venant de la team Unbreakable de Tommy Depret qui affrontera Mustafa. Une revenge que l’on attend avec impatience.

  • Sofiene Oudina s’est entrainé au Nord Fighting Club de Chaban Ka. Ce combattant français semble véritablement motivé par son prochain face à face et sera accompagné d’un grand nombre de supporters promettant une belle ambiance dans la salle. L’identité de son adversaire sera bientôt révélé. Un combat qui promet…
  • C’est en tant que coach du combattant Stavros que Christos Nicolaou s’est présenté dans les gradins du premier EBD. Dans cette nouvelle édition Nicolaou se tiendra auprès de l’équipe en tant que combattant pro. Encore aucun combat en MMA mais Christos détient un palmarès en boxe thaï à faire pâlir tous les Thaïlandais : 98 combats, 81 victoires, champion du monde et d’Europe WKN, champion du monde de Kimbo,…
    Un guerrier qui pourrait se révéler dans ce nouveau sport qu’est pour lui le MMA.
  • Pour cette deuxième représentation, l’équipe de l’EBD a tenu à présenter un combat féminin en honneur à toutes les femmes aimant ou pratiquant le MMA. Pour représenter la gente féminine sportive des bantamweight, c’est la combattant Clara Ricignuolo qui affrontera sa rivale prochainement. La Lyonnaise, Clara s’entraine auprès du grand champion de muay thai, Fabio Pinca. Judokate aguerrie, cette amazone s’est ensuite mise au muay thai dont elle détient le titre de championne de France. Gagnante de son premier combat pro en MMA face à la championne du monde amateur, elle arrive en Belgique plus déterminée que jamais à devenir la première femme victorieuse de l’EBD. de son premier combat pro en MMA face à la championne du mon amateur, elle arrive déterminée à devenir la première femme victorieuse de l’organisation.
  • Coaché par la team anversoise de Ben Dandois, Sameer Alekdzay sera présent dans la cage de l’EBD et sera présent dans la catégorie des featherweight. Son adversaire vous sera précisé dans les prochains jours.
  • Duane Van Helvoirt vient de la CSA en hollande. Avec son solide palmarès (14/7), ce combattant a fait ses premières armes en judo et a poussé à la décision quelques-uns des meilleurs de sa catégorie comme Khusein Askhabov ou encore Max Coga. Il viendra combattre et affronter son adversaire qui a intérêt à être de taille.
  • Salahdine Parnasse est un jeune prodige françaisde 19 ans venant de la Atch Academy près de Paris. Invaincu après huit sorties, il collectionne déjà les victoires de renom ainsi que les titres ! Beaucoup de spécialistes le présentent comme l’un des plus grands espoirs français de la discipline. Le public de l’EBD aura le plaisir de juger son professionnalisme et de sa hargne dans la cage le 14 octobre.
  • Walid Seghir revient parmi les gladiateurs après plus d’un an sans combat. A son palamrès, 6 combats pour 4 victoires. Un entrainement acharné depuis ces longs mois sans combattre qui annonce un face à face plein de puissance et de rage.

Pour terminer cette première partie, l’équipe de l’EBD présente un combat entre Abdel Rahmane Driai et Mehdi Oulhaci. Le premier est un combattant qui aime la technique. Il vient d’ailleurs de remporter son premier combat pro. Sportif au potentiel très prometteur, il développe un véritable don dans le grappling. Mehdi Oulhaci, quant à lui, présente les mêmes caractéristiques que son adversaire à quelques détails près. Avec peu de combats professionnels, ce combattant n’en est pas moins un rival expérimenté. Très solide, il reste sur une défaite au DESERT FORCE suite à une erreur de l’arbitre alors que Oulhaci avait le combat clairement à son avantage.

L’équipe de l’EBD annoncera la suite de sa fight card dans un prochain article et sur tous les réseaux sociaux évidemment.

Restez connectés, vous n’avez pas fini d’entendre parler de l’EBD.